pour tous les fans
 
AccueilPortailportailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
radio mangas
image 3
compteur de visite
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Ven 13 Déc - 14:31
image 4
Statistiques
Nous avons 52 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est meo

Nos membres ont posté un total de 1786 messages dans 910 sujets
Partenaires
Zero No Tsukaima France

Le couteau suisse du montage photo

ForumLinker.com : Annuaire des forums

Tchat Blablaland
image 5
Meilleurs posteurs
cedmess
 
Lina3476
 
Tortle
 
sakura-sana
 
sekai
 
safir2255
 
keita-tsuki
 
jeshone
 
jegg grunt
 
maniac1
 
Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
image 7

Partagez | 
 

 Presentation de la console

Aller en bas 
AuteurMessage
cedmess
webmaster
webmaster
avatar

Messages : 1062
Réputation : 14
Date de naissance : 02/04/1983
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 35

MessageSujet: Presentation de la console   Dim 7 Fév - 15:11


speficification technique:
Dimensions :
Occident :
NES : 25,4 cm de largeur x 20,3 cm de longueur x 6,4 cm de hauteur (Note : le clapet ouvert fait 2,5 cm de hauteur).
NES 2 : 15,2 cm de largeur x 17,8 cm de longueur x 3,8 cm de hauteur.
Cartouche : 10,4 cm de largeur x 14 cm de longueur.
La technologie de la puce 6502 de MOS Technology a servi de base pour la fabrication par Ricoh du processeur central de la NES.Japon :
Cartouche : 13,5 cm de largeur x 7,6 cm de longueur.
CPU : processeur 8 bits de Ricoh basé sur un cœur 6502 de MOS Technology modifié.
Différences entre régions :
Version NTSC, nommée RP2A03, tournant à 1,79 MHz.
Version PAL, nommée RP2A07, tournant à 1,66 MHz.
Mémoire RAM principale : 2 Ko, (avec la possibilité d'en mettre plus sur la cartouche de jeu si nécessaire).
Audio intégré : son PSG spécifique, constitué de 5 canaux audio :
2 canaux de forme d'onde « square » programmables (54 Hz - 28 kHz), 16 niveaux de volume, 4 valeurs de rapport cyclique différentes possibles (25 %, 50 %, 75 %, 87,5 %), possibilité de faire des glissando grâce au hardware.
1 canal de forme d'onde « triangle » programmable (27 Hz - 56 kHz).
1 canal de type bruit blanc (noise), programmable 16 niveaux de volume, 16 fréquences possibles, la longueur de la séquence-pseudo aléatoire peut être changée entre deux longueurs prédéfinies.
1 canal delta-PCM, qui lit des échantillons audio codés en delta sur 1 bit, avec 16 fréquences d'échantillonnage possibles (4,2 kHz - 33,5 kHz). Il est également possible pour le programme d'écrire directement des valeurs 7-bits sur ce canal en temps réel.

Des disquettes, le support utilisé pour les jeux du Famicom Disk System.PPU : processeur vidéo 8 bits de Ricoh modifié.
Différences entre régions :
Version NTSC, nommée RP2C03, tournant à 5,37 MHz.
Version PAL, nommée RP2C07, tournant à 5,32 MHz.
Mémoire vive : 2 Ko (sans compter la mémoire morte et/ou vive présente dans les cartouches)
Résolution d'affichage : 256x240 pixels.
Palette de couleurs : 53 couleurs différentes, dont 5 niveaux de gris (palette non standard RVB).
Couleurs affichables : 25 couleurs par scanline pour un total de 52 couleurs affichables à l'écran (avec 2 scanlines de 25 couleurs chacune), dont 25 couleurs pour le fond d'écran, 4 sets de 3 couleurs pour les sprites et 4 sets de 3 couleurs pour les tiles.
Sprites pris en charge électroniquement (DMA) :
Nombre maximal de sprites à l'écran : 64.
Nombre maximal de sprites par scanline : 8.
Taille des sprites (taille globale pour tous les sprites à la fois) : 8x8 pixels ou 8x16 pixels.
Support utilisé pour les jeux :
Cartouches.
Disquettes avec le Famicom Disk System.

Autres informations
Le processeur 6502, qui est américain, était également utilisé par Apple pour ses Apple II. À noter la résolution, énorme pour l'époque, de 256x240.
La différence entre les versions Famicom et NES se situe surtout au niveau de l'apparence extérieure et non pas au niveau de l'électronique interne, quasiment identique.

histoire de la console
L'histoire de la NES commence au Japon en 1983, elle se termine en 2003 après être passée par tous les continents. Sa longévité est la plus importante de toutes les consoles (devant l'Atari 2600 et la PlayStation)

l'arrivé en europe
Pour le restant de la décennie, Nintendo devint le leader incontesté des marchés américains et japonais du jeu vidéo, et ses jeux établirent de nouveaux records de vente. Cependant, la console n'était pas encore implantée dans le reste du monde occidental. Ainsi, en Europe et en Australie, elle sortit dans deux régions séparées de vente, la « A » et la « B »[6]. La distribution dans la région « B », se composant de la majeure partie du continent européen, est le travail de différentes compagnies, Nintendo étant responsable de la plupart des sorties de cartouches. La console sort en 1986 pour la région « B ». Mattel se charge de la distribution pour la région « A », comprenant le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Italie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, à partir de 1987. À partir de 1990, une branche européenne de Nintendo assure la distribution dans l'ensemble de l'Europe. Au même moment, Sega concurrence la console de Nintendo avec sa Master System également dans de nombreux pays du monde. Mais en dépit de cette dernière, la NES est devenue en 1990 la console la plus populaire de l'histoire du jeu vidéo[7], Nintendo estimant en avoir vendu 62 millions d'exemplaires, et 500 millions de jeux à travers le monde

fin de carriére
Durant le début des années 1990, les fabricants remplacent leurs consoles par des systèmes à 16 bits, technologiquement supérieurs, comme la MegaDrive de Sega (connue sous le nom de Sega Genesis en Amérique du Nord). La fin de la domination de la NES est due notamment à sa propre succession, la Super Nintendo Entertainment System (SNES). Nintendo continue de soutenir la NES pendant la première moitié de la décennie, hors Europe, sortant même une nouvelle version de la console en 1993, la AV Family Computer (AV Famicom) au Japon et la Video Game Beginners Console (NES 2) en Amérique, pour la rajeunir et corriger quelques erreurs de conception[9]. En 1995, en raison de ventes déclinantes et du manque de nouveaux jeux, Nintendo of America arrête officiellement la distribution de la console. Malgré cela, Nintendo of Japan continue de produire le nouveau modèle de Famicom, jusqu'à ce que la compagnie arrête officiellement sa production en octobre 2003. Les développeurs ont donc cessé la réalisation de jeux pour la NES, mais un certain nombre de franchises et de séries de grandes qualités ont été adaptés sur de nouvelles consoles et restent populaires à ce jour. Super Mario Bros., The Legend of Zelda, et Metroid de Nintendo sont des franchises qui ont fait leurs débuts sur la NES, de même que Megaman de Capcom, que la série des Castlevania de Konami, et celle des Dragon Quest et des Final Fantasy de Square Enix.

fin de cariere
Un marché de collectionneurs s'est développé dans les années suivant la « mort » officielle de la NES en occident, à partir de magasins spécialisés, de brocantes à domiciles et de marchés aux puces, faisant redécouvrir la NES à de nombreux joueurs. Couplé à la croissance de l'émulation, la fin des années 1990 est presque un deuxième âge d'or pour cette console.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-japonanimation.pro-forum.fr
 
Presentation de la console
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des skins ( stickers ... ) pour votre console de jeux !
» Pokémon Snap [Console virtuelle (Wii)/Nintendo 64]
» Presentation de l'eboueur Macedonien, Pabow
» Une nouvelle console de salon Nintendo...?
» presentation dun chanteur peu connu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangas-Japonanimation :: jeux vidéo :: nintendo :: nintendo systeme-
Sauter vers: